band_header

Revue de presse

Revue de presse


Quatre secteurs offrent d’énormes opportunités aux investisseurs intéressés par la Zlecaf, selon le World Economic Forum - 25/01/2023 - Agence Ecofin - Panafricain

(Agence Ecofin) - La Zone de libre-échange continentale africaine offre aux entreprises locales et étrangères l’accès à une large base de consommateurs dont les dépenses atteindront 6700 milliards de dollars d'ici 2030. Mais certains secteurs devraient bénéficier plus que d’autres de l’intégration commerciale africaine.

L'industrie automobile, l'agriculture & l'agro-industrie, l'industrie pharmaceutique et les transports & logistique sont les secteurs qui offrent les plus grandes opportunités aux entreprises cherchant à tirer profit du vaste bassin de consommateurs issu de la mise en œuvre de la zone de libre-échange continentale africaine (Zlecaf), selon un rapport publié le 18 janvier par le Word Economic Forum... - Lire ce document


Les entreprises pharmaceutiques à l’assaut du marché africain du cancer - 13/12/2022 - Swissinfo - Panafricain

Les ventes d’anticancéreux sont en plein boom en Afrique, deuxième continent le plus peuplé du monde, avec 1,4 milliard d'habitantes et habitants. Les défis sont immenses, comme le constate Roche, le géant bâlois de la pharma.

Autrefois le marigot des organisations caritatives, des médicaments génériques bon marché et de l'aide internationale dans le combat contre les maladies infectieuses comme le VIH et le paludisme, l'Afrique a longtemps été négligée en tant que marché pour les médicaments contre le cancer... - Lire ce document


Macky Sall : ‘’Il faut arrêter les procès d’intention contre les vaccins et la vaccination’’ - 10/12/2022 - Agence de Presse Sénégalaise - Panafricain

Diamniadio, 10 dec (APS) – Le président Macky Sall a appelé, samedi, à "arrêter les procès d’intention contre les vaccins et la vaccination" face à "la désinformation, aux manipulations de tous bords".

"Il est important de rappeler sans cesse la vérité sur la vaccination pour que l’imposture, l’ignorance et l’obscurantisme ne couvre de leur voile épais la lumière du savoir et du savoir-faire", a souligné le chef de l’Etat... - Lire ce document


Mia Lahlou Filali : cheffe d'entreprise, numéro un du médicament générique en Afrique - 02/12/2022 - Radio France Internationale - Panafricain

Le portrait du jour nous amène au Maroc, à la rencontre de Mia Lahlou Filali. Elle est à la tête de l’entreprise Pharma 5, leader du médicament générique en Afrique. Forte de 1 800 salariés, elle produit 400 types de médicaments génériques, et a notamment développé un traitement complet contre l’hépatite C. Pharma 5 exporte dans 40 pays, essentiellement en Afrique. Elle développe actuellement une unité de production en Côte d’Ivoire. Mia Lahlou Filali a pris la tête de l’entreprise familiale en 2012 à la suite de son père.

Mia Lahlou Filali est une femme dynamique et volubile. Ce vendredi matin, son comité de direction est réuni autour d’une panière de viennoiseries. Les employés décrivent sans phare leur directrice... - Lire ce document


Lutte contre les faux médicaments : Un combat pour la vie - 30/11/2022 - Le quotidien - Panafricain

Le trafic de médicaments est une plaie autant sur le plan économique que sanitaire. Lors des Assemblées générales de l’Acame (Association africaine des centrales d’achat de médicaments essentiels), dispositif important dans la distribution sécurisée des médicaments, ce fléau des faux médicaments était au cœur des préoccupations. Avec la survenue brutale du Covid-19, l’Afrique a affiché sa vulnérabilité dans le secteur pharmaceutique, surtout qu’elle importe l’essentiel de ses médicaments.

Le trafic de faux médicaments a de beaux jours devant lui dans les pays africains. Mais si l’on en croit Jean-Claude Duka Lundu, «l’Acame est une réponse pour lutter contre la fraude». Le président de l’Association africaine des centrales d’achat de médicaments essentiels (Acame), qui tient ses rencontres à Dakar, explique le processus d’acquisition des médicaments : «Dans la pyramide sanitaire, il y a l’acquis, le stockage et la distribution. Et ce n’est pas n’importe qui qui peut acquérir des médicaments, que ce soit au niveau international et local.» ... - Lire ce document


Maladie du sommeil : résultats encourageants pour la nouvelle molécule de Sanofi - 29/11/2022 - La croix - Panafricain

Le laboratoire Sanofi et l’association Initiative médicaments contre les maladies négligées ont présenté mercredi 30 novembre des résultats encourageants dans l’essai d’un médicament expérimental visant à lutter contre la maladie du sommeil, aussi appelée trypanosomiase humaine africaine (THA).

Dans un article publié dans la revue médicale The Lancet, la DNDi et Sanofi rapportent avoir observé des taux de succès thérapeutique allant jusqu’à 95 % dans le cadre d’une étude clinique de phase II/III portant sur la sécurité et l’efficacité d’une dose unique d’acoziborole, un médicament expérimental... - Lire ce document


En Afrique subsaharienne, l’industrie pharmaceutique peine à recruter - 29/11/2022 - Le Monde - Panafricain

Alors que le continent a créé son Agence du médicament il y a un an, seuls la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso proposent une formation spécialisée.

L’Afrique ne produit que 3 % des médicaments qu’elle consomme. Si certains pays possèdent des unités de production comme l’Egypte, le Maroc, l’Afrique du Sud ou encore le Sénégal, cette dépendance extérieure s’est rappelée de manière dramatique aux gouvernements au moment de la pandémie de Covid-19. Le continent a été le grand perdant dans la course mondiale aux vaccins et aux médicaments... - Lire ce document


Achat et distribution de médicaments : L’Afrique face à ses vulnérabilités - 29/11/2022 - Le quotidien - Panafricain

Avec la tenue de l’Assemblée générale de l’Association africaine des centrales d’achat de médicaments essentiels (Acame), les enjeux sont simples : il faut réformer le mode de gouvernance et de financement de cette organisation panafricaine. «Avec le Covid-19, en un temps, nous avons été tous bloqués en Afrique. Il fallait une résilience à nos centrales d’achat, répondre aux besoins des populations. Nous estimons qu’il y a lieu de réformer l’Acame dans son mode de gouvernance, son cadre organique», propose Jean-Claude Duka Lundu, président de l’Acame.

Il faut adopter de nouveaux statuts et revoir son règlement intérieur. «Ceci, poursuit-il, nous permettra de renforcer et d’améliorer notre performance en Afrique.» Les pays africains avaient connu d’énormes difficultés pendant le Covid-19 pour l’importation des médicaments. «Cela donne matière à réfléchir pour nous les Africains... - Lire ce document


Dakar abrite l'AG de l’Association africaine des centrales d’achat de médicaments essentiels - 28/11/2022 - Agence de Presse Sénégalaise - Panafricain

Dakar, 28 nov (APS) - La 23e Assemblée générale de l’Association africaine des centrales d’achat de médicaments essentiels (ACAME), s'est ouverte, lundi, à Dakar, a constaté l'APS.

La cérémonie d’ouverture a été présidée par le Directeur de cabinet du ministre de la Santé et de l’Action sociale, Alphonse Ousmane Thiaw, en présence de la Directrice de la Pharmacie nationale d’approvisionnement du Sénégal, Fatou Faye Ndiaye Dème... - Lire ce document


9ème édition de Merck Foundation Africa Asia Luminary à Dubaï : Le président du conseil d’administration de la maison de la presse invité à la rencontre - 23/11/2022 - La voix du peuple - Panafricain

Du 15 au 16 novembre dernier, se sont déroulés à Dubaï, les travaux de la 9ème édition de «MERCK FOUNDATION AFRICA ASIA LUMINARY » avec la participation d’une dizaine de premières dames des pays africaines. Cette cérémonie a été présidée par le Président du directoire de E. Merck KG et du Conseil d’administration de la fondation Merck en présence de la présidente de la fondation Merck Sénatrice, Dr. Rasha Kelej.

Au cours de cette rencontre, la Formation des Médias sur la Santé de la Fondation Merck fera partie du Programme de Sensibilisation Communautaire « Plus Qu’une Mère » de la Fondation Merck, adressé par des experts médicaux et des médias. Il est organisé pour souligner le rôle important que jouent les médias pour influencer notre société afin de créer un changement culturel dans le but de briser la stigmatisation de l’infertilité, de soutenir l’éducation des filles, de mettre fin à la VBG, de mettre fin au mariage des enfants, de mettre fin aux MGF et à l’autonomisation des femmes à tous les niveaux ; comprendre l’influence de la stigmatisation de l’infertilité et d’autres problèmes sociaux tels que la VBG, le mariage des enfants, les MGF, etc. sur les femmes et les couples – Impact social et psychologique... - Lire ce document




Merci de prendre en compte que :

La responsabilité du Leem ne saurait être engagée au titre d'un site tiers auquel l'Utilisateur aurait accès via un lien hypertexte présent sur le Site. Le Leem ne dispose d'aucun moyen de contrôle du contenu de ces sites tiers. En tout état de cause, le Leem n'est pas responsable de l'indisponibilité des sites tiers, de leur contenu, publicité ou autres éléments disponibles sur ces sites tiers. Plus d'informations

Ce site utilise des Cookies collectant des données pour optimiser votre navigation. Plus d'informations.


CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • LEEM
    Direction des Affaires publiques
    58 bd Gouvion Saint Cyr
    75858 Paris CEDEX 17

Téléphone

  • +33 1 45 03 88 88

Email


footer